guerrier


guerrier

guerrier, ière [ gɛrje, jɛr ] n. et adj.
• 1080; de guerre
I N. Anciennt Personne dont la fonction dans la société était de faire la guerre. combattant, militaire, soldat. Les guerriers francs, germains. Homme de guerre. Un grand, un célèbre guerrier. capitaine, conquérant.
Mod. Collect. Le guerrier : l'homme de guerre, le soldat. La psychologie du guerrier. Le repos du guerrier.
II Adj.
1Littér. Relatif à la guerre, au combat, aux armes. militaire. Chant guerrier. « la trompette guerrière A sonné l'heure du combat » (M.-J. Chénier).
2Qui a ou qui montre des dispositions pour la guerre, les armes, aime à se battre. belliqueux. Peuple guerrier. Âme; humeur guerrière.
Par ext. Air guerrier, mine guerrière. martial.
⊗ CONTR. Pacifique, pacifiste.

guerrier nom masculin Littéraire. Personne qui fait la guerre. ● guerrier (citations) nom masculin Charles Baudelaire Paris 1821-Paris 1867 Il n'existe que trois êtres respectables : le prêtre, le guerrier, le poète. Savoir, tuer et créer. Mon cœur mis à nu Jean Giraudoux Bellac 1882-Paris 1944 Quand on retrouve dans le sol une ossature humaine, il y a toujours une épée près d'elle. C'est un os de la terre, un os stérile. C'est un guerrier. La guerre de Troie n'aura pas lieu, I, 6, Andromaque Grassetguerrier, guerrière adjectif Littéraire. Relatif à la guerre, aux armes : Exploits guerriers. Marche guerrière. Qui a le goût de la guerre ; belliqueux : Peuple guerrier.guerrier, guerrière (synonymes) adjectif Littéraire. Relatif à la guerre , aux armes
Synonymes :
Qui a le goÛt de la guerre ; belliqueux
Synonymes :
Contraires :

guerrier, ère
n. et adj.
rI./r n. Personne qui fait la guerre. Vaillant guerrier.
rII./r adj.
d1./d De la guerre. "Les travaux guerriers" (Corneille).
d2./d Belliqueux, martial. Humeur guerrière.

⇒GUERRIER, -IÈRE, subst. et adj.
I. — Substantif
A. — Vieilli et littér. Personne dont le métier est de faire la guerre. Ancien guerrier; guerrier armé; beau, courageux, fameux, fidèle, jeune, triomphant, vieux guerrier; guerrière en dentelles; génération de guerriers. Eh bien, braves guerriers (Recueils textes hist., 1792, p. 44). Tel un guerrier blessé est couché sur les drapeaux qu'il a conquis (CHATEAUBR., Martyrs, t. 3, 1810, p. 178) :
1. Il fallait lui trouver pour époux quelque vaillant guerrier, capable de défendre le pays contre les Turcs.
GROUSSET, Croisades, 1939, p. 147.
B. — Soldat. Ondouré accusa le guerrier blanc d'avoir voulu faire mourir sa fille (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 330).
II. — Adjectif
A. — [En parlant de pers.] Qui aime la guerre, qui est tourné vers la guerre. Esprit, instinct, peuple guerrier; vierge guerrière; vertus guerrières. Des âmes guerrières de chez nous (BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p. 222). Chez elles [les fourmis] les races guerrières sont richement entretenues par une nation de serviteurs (MAUROIS, Silences Bramble, 1918, p. 174).
B. — [En parlant de choses] Qui a la guerre pour objet, qui évoque la guerre, qui a rapport à la guerre. Accoutrement, appareil, droit, récit, trophée guerrier; expédition, folie, fureur guerrière; images guerrières. Les élans guerriers du premier allegro (BERLIOZ, Beethoven, Corrêa, 1941 [1838], p. 30). J'aime les chants guerriers mêlés aux chocs du verre (BORNIER, Fille Rol., 1875, II, 4, p. 40) :
2. Si notre pays avait, maintes fois, négligé sa défense, méconnu ses soldats, perdu des batailles, il n'en était pas moins apparu, de tout temps, comme capable par excellence des plus grandes actions guerrières.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 245.
P. métaph. Le soir. Tous les arbres de l'Ouest sont en bataille contre le soleil et on les voit s'étirer, hausser leurs feuillages comme un bouclier et cacher la lumière. Un peu de jour suinte entre les feuilles comme si le bouclier était fait de mille peaux de petites bêtes et que les coutures soient en train de craquer parce que l'arbre guerrier essayait d'étouffer les soubresauts de l'autre (GIONO, Eau vive, 1943, p. 117).
Prononc. et Orth. :[] et [ge-], fém. [-]. Att. ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. Subst. ca 1100 guerrer « homme qui fait la guerre » (Roland, éd. J. Bédier, 2066). II. Adj. 1. ca 1200 ome guerier « guerrier » (Aiol, 7934 ds T.-L.), emploi isolé; 2. 1572 « relatif à la guerre » (R. BELLEAU, Bergerie, 1re journée, f° 3 r° ds GDF. Compl.); 3. 1580 « qui a, qui montre des dispositions pour la guerre, les armes » (MONTAIGNE, Essais, II, 12, éd. A. Thibaudet, p. 523). Dér. de guerre; suff. -ier. Fréq. abs. littér. :2 655. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 7 853, b) 2 357; XXe s. : a) 2 261, b) 2 008. Bbg. BOULAN 1934, p. 109.

guerrier, ière [gɛʀje, jɛʀ] n. et adj.
ÉTYM. 1080, guerrer, n. m. « personne qui a le goût de la guerre »; de guerre.
———
I N. Personne qui fait la guerre, dont le métier est de faire la guerre. Combattant, militaire, soldat.poét. Enfant, fils de Bellone, de Mars… — REM. Guerrier ne s'emploie qu'en parlant des gens de guerre du passé, des civilisations préindustrielles ou dans le style soutenu. || Jeanne d'Arc, illustre guerrière. || L'armure, l'épée, le bouclier (cit. 2) du guerrier antique. || Les guerriers francs, germains, barbares (→ Empêcher, cit. 9; flexible, cit. 7). || Guerriers sauvages (→ Barbouiller, cit. 12). || Les guerriers et les cultivateurs d'une tribu, d'une ethnie. || La caste des guerriers. || Braves, fiers, généreux, hardis, vaillants guerriers (→ Abord, cit. 2; assaillant, cit. 3; assez, cit. 53; audace, cit. 3 et 10; estimer, cit. 6). || Vieux guerrier (→ Arme, cit. 16), guerrier blanchi sous le harnois. || Guerrier illustre (→ Estime, cit. 9). || Armée de guerriers (→ Appareil, cit. 7; apprendre, cit. 52; écumant, cit. 4; épisode, cit. 6; extermination, cit. 2). || Convoquer le ban et l'arrière-ban (cit. 3) de ses guerriers. || Un grand, un célèbre guerrier. Capitaine, conquérant.
1 Dans la bouche de plusieurs (sous la Révolution), soldat était à peu près synonyme de gredin (…) Je sais bien qu'on dit surtout guerrier, qui convient mieux au ton emphatique des discours. Dès 1790, en pleine paix (…) Lameth entend distinguer « les guerriers d'une nation libre », des « satellites des despotes ».
F. Brunot, Hist. de la langue franc., t. IX, 2, XV, p. 924 (cf. aussi t. X, p. 24).
2 La mêlée où, debout sur le large étrier,
Le sabre au poing, trouant les hordes infidèles,
Il buvait à longs traits l'ivresse du guerrier.
Leconte de Lisle, Poèmes tragiques, « Apothéose de Moussa-el-Kebir ».
3 Ce ne sont pas des soldats : ce sont des hommes. Ce ne sont pas des aventuriers, des guerriers, faits pour la boucherie humaine — bouchers ou bétail. Ce sont des laboureurs et des ouvriers qu'on reconnaît dans leurs uniformes. Ce sont des civils déracinés. Ils sont prêts. Ils attendent le signal de la mort et du meurtre; mais on voit, en contemplant leurs figures entre les rayons verticaux des baïonnettes, que ce sont simplement des hommes.
H. Barbusse, le Feu, XX.
Mod. (Collectif). || Le guerrier : l'homme de guerre, le soldat. || La psychologie du guerrier. (Dans cette acception, guerrier n'a pas la nuance emphatique du premier sens).
4 Les animaux ne font pas la guerre, et cela ne prouve pas la raison dans les animaux, comme quelques-uns disent; tout au contraire. Le guerrier est un métaphysicien. Le guerrier s'est dessiné un dieu, une justice, des maximes, un ordre humain qu'il croit surhumain.
Alain, Propos, 15 déc. 1934, Fanatisme.
5 Le droit de tuer, qui s'ajoute au risque de l'être, transporte le guerrier dans un univers d'une effrayante intensité.
Roger Caillois, Quatre essais de sociologie contemporaine, p. 132.
Loc. Le repos du guerrier, de l'homme, après les activités considérées comme viriles, notamment auprès de la femme, considérée comme son délassement (titre d'un roman de Christiane Rochefort).
———
II Adj.
1 (V. 1570). Littér. Relatif à la guerre, au combat, aux armes. Militaire. || Actions, exploits, travaux guerriers (→ Blanchir, cit. 12, Corneille). || Chant, hymne guerrier (→ Adonien, cit.). || Appareil (cit. 10) guerrier. || Arche (cit. 10) guerrière : arc de triomphe. || Cuirasse guerrière (→ Aventurier, cit. 15).
6 (…) qu'à l'instant la trompette guerrière
Dans le camp ennemi jette un subit effroi.
Racine, Athalie, V, 3.
7 Et du Nord au Midi, la trompette guerrière
A sonné l'heure du combat.
M.-J. de Chénier, Chant du départ.
8 Comme une mécanique grondante et compliquée qui débite les produits de son activité intérieure, la stupide machine guerrière lâche, de minute en minute, des hommes sanglants.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, I, Nuits en Artois, IV.
9 (Il) considérait l'industrie comme un sport guerrier et ne parlait qu'avec orgueil des coups reçus dans les campagnes saisonnières.
A. Maurois, Bernard Quesnay, II.
Vx. || Champ guerrier : champ de bataille.
2 (1580). Qui a ou qui montre des dispositions pour la guerre, les armes. Belliqueux. || Un prince plus pacifique (cit. 1) que guerrier. || Nation, race guerrière, qui aime à se battre. || Pays, peuple guerrier. || Femme guerrière. Amazone (cit. 1). || Âme guerrière (→ Bomber, cit. 5; corps, cit. 5). || Esprit, caractère guerrier. || Ardeur, humeur, valeur guerrière (→ Arrière, cit. 8; barbare, cit. 13). Par ext. || Air guerrier, mine guerrière. Martial.
10 Qu'était la grande armée, sinon une France guerrière d'hommes qui, sans famille ayant, de plus, perdu la République, cette patrie morale, promenait cette vie errante en Europe ?
Michelet, Extraits historiques, p. 394.
CONTR. Pacifique, pacifiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • guerrier — guerrier, ière (ghè rié, riè r ) adj. 1°   Qui appartient à la guerre. •   Revois ce champ guerrier dont les sacrés sillons Élevaient contre toi de soudains batailions, CORN. Médée, III, 3. •   Et ne suis je blanchi dans les travaux guerriers Que …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • guerrier — Guerrier, [guerr]iere. adj. Belliqueux qui appartient à la guerre. Actes guerriers. actions guerrieres. travaux guerriers. exploits guerriers. Il signifie aussi, Qui a inclination à la guerre. Courage guerrier humeur guerriere. nation guerriere.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • guerrier — Guerrier, de trois syllabes, Est un verbe actif. acut. qui vaut autant que guerroyer, c. Mener et faire la guerre à aucun, Belligerare. Mais Guerroyer est plus usité. L Espagnol dit Guerrear, et l Italien Guerreggiare. Bello lacessere. Mais… …   Thresor de la langue françoyse

  • Guerrier — (spr. gärjé), Wladimir, russ. Historiker, geb. 1839, studierte in Moskau, wurde hier 1872 Professor der allgemeinen Geschichte und richtete Unterrichtskurse für Frauen ein. Er schrieb: »Leibniz, sein Jahrhundert und seine Beziehungen zu Rußland« …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Guerrier — Sobriquet désignant un homme batailleur ou un ancien soldat. Le nom se rencontre un peu partout dans la moitié nord de la France. Il est en particulier fréquent dans l Allier …   Noms de famille

  • guerrier — фр. [гэрье/] guerriero ит. [гуэррье/ро] воинственно …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Guerrier — Détails de la Tapisserie de Bayeux. Un guerrier est une personne qui fait la guerre. Dans les sociétés tribales dites primitives, tout homme en état de se battre se doit de défendre son clan en cas d attaque. Les chasseurs cueilleurs de la… …   Wikipédia en Français

  • GUERRIER — IÈRE. adj. Qui appartient à la guerre. Actions guerrières. Travaux guerriers. Exploits guerriers.   Il signifie aussi, Qui est porté, qui est propre à la guerre. Humeur guerrière. Nation guerrière. Courage guerrier.   Avoir l air guerrier, la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Guerrier — Philippe Guerrier (* 19. Dezember 1757 in Grande Rivière du Nord; † 15. April 1845 in Saint Marc (Haiti)) war ein haitianischer Politiker und Präsident von Haiti. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 1.1 Militärische Laufbahn 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Guerrier — This surname, with variant forms Guerre, Laguerre and Guerrier, is of Old French origin, and belongs to that sizeable group of early European surnames that were gradually created from the habitual use of nicknames. These nicknames were originally …   Surnames reference


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.